Lire à voix haute
des livres à des tout-petits

 

lire-a-voix-haute-des-livres-a-des-tout-petits

Lire un livre à un bébé. Lui lire le livre et, de fait, le lire aussi en même temps. Doit-on préciser à haute voix, lire un livre à haute voix à un bébé ? S’entendre parler, raconter. Partager sa lecture avec bébé. Donner de la voix, mettre en voix ; une voix lit. Mais que se passe-t-il donc quand cette voix lit ? Qu’entend bébé ? L’histoire lue et le lecteur qui lit. Et si le livre est un album, un livre d’images, que voit bébé, pendant que la voix parle ? Les images du livre, de celui ou celle qui lit, et ces images-là qui s’éveillent en lui, à l’écoute de l’histoire lue, qui l’animent, dans cette rencontre singulière avec l’autre lecteur. Que se passe-t-il entre eux alors ? Que ressent bébé ? Et le lecteur ?
Lire un livre à un bébé, ce n’est pas une mince histoire, c’est bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Lire un livre à un bébé, c’est participer d’une rencontre avec l’autre, au plus près de soi, une rencontre des corps, des sens, des émotions et des psychés.
L’Agence nationale des pratiques culturelles autour de la littérature jeunesse
« Quand les livres relient » a pour objectif de mettre en cohérence, de développer et de soutenir les actions en faveur de l’expérience littéraire dès le plus jeune âge. Elle a été créée à l’initiative de professionnels du livre, de la petite enfance, de l’animation socioculturelle.