Remettre les langues en mouvement

Les enjeux de la lecture avec les tout-petits

 11 mars 2016 à Saint-Denis 

Journée de sensibilisation en partenariat avec l'association   logomer

   

Avec le soutien de la

FondationSNCF LogoNew
 

 

Programme et bulletin d'inscription

8h30

Accueil du public

9h00

Introduction de la journée

Par Katie Bournine, directrice de l'association Mots & Regards et Léo Campagne-Alavoine, directrice de l’Agence quand les livres relient

9h15

Lire c'est jouer

Intervention par Joëlle Turin

Jouer est une des caractéristiques essentielles de l’enfance. Les livres, comme les jouets mais par le biais de l’abstraction, sollicitent l’imaginaire ludique des tout-petits. Qu’ils mettent en scène ou imitent des jeux enfantins, qu’ils invitent le petit lecteur à exercer son sens de l’anticipation, de la devinette, de l'exploration ou de la déduction, les albums sont des terrains de jeux à part entière.

Auteure de Ces livres qui font grandir les enfants dans la collection Passeurs d'histoires chez Didier jeunesse (réédition 2012), Joëlle Turin est formatrice, critique en littérature de jeunesse et membre du conseil d’administration de l’Agence quand les livres relient. Elle participe à des colloques et collabore à des revues.

10h30

Des livres à soi

Focus par Astrid Garcia

Le projet « Des livres à soi » s’adresse aux parents en situation d’analphabétisme, d’illettrisme ou en difficulté de maitrise de notre langue. Il vise à leur apporter la confiance, la connaissance et les outils nécessaires pour s’approprier, malgré ces difficultés, les livres destinés à leurs enfants, les leur lire ou raconter. Il les invite à faire du livre un objet de partage, un temps de plaisir et de dialogue avec leurs enfants, notamment les plus jeunes.

Astrid Garcia est responsable du développement des publics au Salon du livre et de la presse jeunesse | École du livre de jeunesse, à Montreuil (93).

11h15

Un album, deux langues, un monde : créer des espaces de lecture multilingues

Intervention par Latisha Mary

 Nos sociétés deviennent plus complexes car de plus en plus multilingues. Si les bénéfices du bi-/plurilinguisme semblent être reconnus actuellement par le grand public, il reste à savoir concrètement comment soutenir et valoriser le développement du bi-/plurilinguisme, dans la société et auprès des jeunes enfants. La lecture et la présence d’albums bi-/plurilingues dans l’environnement des jeunes enfants peuvent non seulement favoriser une attitude positive envers la lecture mais peuvent également contribuer au développement d’une identité plurielle harmonieuse. Les albums bi-/plurilingues s’avèrent être des ressources d’une grande richesse exploitables de multiples façons. Non seulement ces ouvrages permettent aux enfants d’avoir des contacts positifs avec des textes imprimés et d’éprouver du plaisir lors de leur lecture, mais ils leur permettent également de construire des ponts entre les différentes langues, ainsi qu’entre les contextes scolaires, sociaux et familiaux.

Latisha Mary est maître de conférences à l’Université de Lorraine/ESPE (Ecole supérieure du professorat et de l’éducation) de l'Académie de Nancy-Metz rattachée au Laboratoire ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française – CNRS). Ses travaux de recherche portent sur le bi-/plurilinguisme, le développement de modules de formation pour une meilleure prise en compte de la diversité linguistique et culturelle à l’école, et la didactique des langues.

12h30

Déjeuner libre

14h00

Des langues d'ici et d'ailleurs

Focus par Nathalie Fournier

Retours sur le projet « éveil aux langues » mis en place par la crèche Pierre Sémard à Saint-Denis, autour de comptines d’enfants, en lien avec les parents.

Nathalie Fournier est éducatrice de jeunes enfants à la crèche Pierre Sémard, à Saint-Denis (93).

14h30

Autour des livres, entre les langues

Intervention par Yvanne Chenouf

Réunir des familles immigrées pour leur présenter des récits dans la langue du pays d’accueil, c’est poser l’écart (linguistique et culturel) comme source d’apprentissage. Si ces instants s’organisent vraiment autour de la lecture  (lien entre le connu et l’inconnu), ils devraient féconder les dialogues entre les enfants et les parents, entre les immigrés et les autochtones, entre les langues, à partir de nouvelles lectures, de nouvelles écritures.
D’après des expériences (stages ou ateliers parents/enfants, en centres de loisirs ou en collège), il semble que les parents s’engagent d’autant mieux s’ils conservent leur rôle d’éducateur (initier les enfants), s’ils produisent (lire, écrire dans le groupe), si leur langue est un outil de maillage entre les différentes pratiques culturelles convoquées : tous les livres (fiction, documentaires, poésie) ne semblent pas agir de la même façon sur tous
ces paramètres.

Téléchargez l'intervention de Yvanne Chenouf

Chercheur à l’Institut national de recherche pédagogique (INRP) de 1983 à 2002, Yvanne Chenouf est professeur animateur à la mission d’animation pédagogique de Seine-Saint-Denis. Spécialiste de la littérature jeunesse, elle est attachée depuis 1979 à l’AFL (Association française pour la lecture).

16h15

Comptines de rose et de safran avec les familles tamoules en PMI

Observation par Pascale Michel

« Chanter avec les mères et leurs enfants une comptine de leur pays, c'est reconnaître la nécessité des transmissions intergénérationnelles et de ponts à créer entre les cultures, cet « entre-deux » sur lequel insiste Marie-Rose Moro qui permet aux enfants migrants ou aux enfants de migrants, d’intégrer leurs différentes cultures, et à nous tous d’élargir nos répertoires de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être. »

Pascale Michel est lectrice à L.I.R.E à Paris depuis septembre 2012.

 17h00

Clôture de la journée

 

Librairie

Une table de livres en lien avec le thème de la journée vous sera proposée par la librairie Folies d'encre à Saint-Denis.

Bibliographies


lieu

Maison de la jeunesse - salle Ligne 13

12, place de la Résistance et de la Déportation
93200 Saint-Denis

Métro : Porte de Paris (ligne 13) - Gare Saint-Denis (RER D)