« Liralili, liralala »  Lire avec un tout-petit

 2 et 3 mars 2017 - Notre-Dame-de-Bondeville (76) et Evreux (27) 

Co-organisé par l'Agence régionale du livre et de la lecture de Haute-Normandie et l'Agence quand les livres relient, en partenariat avec l'association Lire à Voix Haute Normandie et avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie et des départements de l'Eure et de la Seine-Maritime.


 

D'autres informations sur le site de l'ARL Haute-Normandie : 02 32 10 04 90

 


 

Liralili
De tous les groupes, de toutes les modes, à tous les temps
Je te lis le monde Tu me lis encore Elle me lit toujours Il me lit à moi
Nous lisons ensemble Vous lisez tout bas Ils Elles lisent
Liralala

Sylvie Joufflineau, Lire à Voix Haute Normandie, octobre 2016

 


 

 Liralili, liralala… Lire à Lili !  Lire ? Ah la la…

Que de façons de lire, de penser, d’écrire, de dire le monde !

Des artistes nous offrent encore et toujours de multiples représentations de ce monde toujours en construction. Choisissons nos albums.  Oui, mais comment ?

Des penseurs, chercheurs, cliniciens , acteurs de terrain partagent leurs savoirs et regards sur les bébés. Continuons de questionner nos façons d’accueillir et d’accompagner ces tout-petits et leurs familles. Partageons nos savoirs, nos expériences, nos questions. Oui, mais comment ?

Depuis plus de trente ans, des lecteurs itinérants se rendent ici ou là portés par le désir de proposer à des bébés et à leurs familles des albums choisis pour leurs qualités littéraires et artistiques. De cette façon, ils souhaitent favoriser une expérience littéraire dès la naissance, tisser des liens, rêver, parler,  lire ensemble, interroger nos regards sur les bébés, ouvrir nos capacités de lecture. Au fil des années s’est ainsi tissée l’histoire de la rencontre des livres, des adultes, des bébés.

Les  individus - professionnels et bénévoles - les associations, les institutions nationales et territoriales veulent travailler ensemble et en concertation. Oui, mais comment ?

Aujourd’hui, que savons-nous ? que voulons-nous ? quels enjeux sociaux, politiques, culturels ? 

Ces deux journées d’études livre et petite enfance ont l’ambition de partager une histoire, de l’interroger et de la poursuivre. Oui, mais comment ?

       

2017 Liralili
© Jeanne Ashbé




Jeudi 2 mars 2017 - Notre-Dame-de-Bondeville

9h00

Accueil du public

9h20

Ouverture

Par Jean-Paul Ollivier, Directeur régional des affaires culturelles, Pascal Martin, Président du Département de Seine-Maritime et François Foutel, Président de l’ARL

9h30

Ouvrir un espace littéraire aux bébés ?

Par Marie Manuélian

Même lorsque presque tout manque, est-il bien sérieux d’attacher autant d’importance au rêve et à l’expérience littéraire partagée avec les tout-petits ?
Répondre oui n’est pas une simple fantaisie esthétisante ; répondre oui, c’est affirmer que la littérature nous permet, dès le plus jeune âge, de nous construire en tant qu’être de langage, de temps, d’histoire, de culture. Partager des livres d’images avec les bébés et leur famille, c’est, au-delà de belles rencontres, répéter incessamment ce qui nous humanise et nous permet de vivre en ce monde.

Marie Manuélian est lectrice, à Dijon pour l’association Promotion de la lecture qu’elle a dirigée pendant plus de trente ans. Elle y a notamment organisé le Salon des bébés lecteurs (de 1987 à 2005) et les Promenades des bébés lecteurs en milieu rural (de 2009 à 2012). Professeur Associé à l’IUT métiers du livre jusqu’en 2014, elle intervient en formation initiale et continue dans le domaine de la littérature de jeunesse. Ses diverses activités l’ont conduite à rédiger de nombreux articles sur la lecture et la production éditoriale, et à codiriger un ouvrage aux éditions Syros Le Bébé et les apprentissages.

10h30

Livre et petite enfance en Normandie : quelle histoire des politiques publiques ? Où en sommes-nous en 2017 ? Quels enjeux et quelles perspectives ?

Par Jeanne-Marie Rendu et Christine Rosso

Il y a 30 ans, Marie Bonnafé était pionnière en déclarant "les livres, c'est bon pour les bébés". La littérature de jeunesse a désormais sa place dans les bibliothèques où des espaces sont réservés pour les très jeunes enfants et leur famille. Où en sommes-nous en Normandie ? Pourquoi la mobilisation des acteurs publics est-elle toujours nécessaire ? Quelles actions faut-il construire pour qu'un bébé accède à la langue du récit ?

Jeanne-Marie Rendu est Conseillère pour le livre et la lecture, correspondante archives et langues de France à la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie

Christine Rosso, coordinatrice d’A.C.C.E.S de 1989 à 2000, puis chargée de développement culturel au Conseil Départemental de l’Essonne, est aujourd’hui retraitée, militante en développement culturel et Vice-présidente de l’Agence quand les livres relient.

10h45

 Pause / échanges

11h00

A quoi pense une auteure de livres pour de tout petits enfants ?
Rencontre avec une créatrice d'albums pour les tout-petits

Par Jeanne Ashbé

Les images, les couleurs, les mots : y a-t-il une alchimie de l'album pour tout-petit ? Quels autres facteurs interviennent dans la démarche créatrice : l'inconscient de l'auteur, sa relation à sa propre enfance, à celle de ses enfants… ? Un échange autour de ces questions pour qu'en découle un autre regard posé sur le livre.

La vie de Jeanne est pleine d'enfants. Elle grandit dans une famille nombreuse, remplie d'amis, de cousins, de jeux, de fou-rires et de disputes !
Elle fait des études universitaires qui la mènent au Québec où elle travaille comme thérapeute du langage dans un très grand hôpital pour les enfants.
À son retour en Belgique, elle met au monde une fille puis un garçon… Elle part habiter à la campagne et commence à illustrer des livres… d'école ! Mais très vite, ce sont ses propres textes qu’elle met en images. Elle a toujours dessiné et a la passion des couleurs : dans sa maison, chaque pièce a une couleur différente et il y a partout des bouts de tissu qui traînent et font des taches colorées par-ci par-là, comme dans ses livres… Elle a finalement eu cinq enfants qui n'arrêtent pas de grandir… et même des petits-enfants, tout nouvellement arrivés ! Elle cuisine souvent pour beaucoup de monde et joue du violoncelle… Elle est, à ce jour, l'auteure et l'illustratrice d'une soixantaine d'albums dont une grande partie s'adresse aux tout petits enfants.
Elle travaille aussi pour la presse et anime des formations à la lecture aux tout-petits.
Elle a obtenu de nombreux prix en Europe, en Asie et aux Etats-Unis, et ses livres sont traduits dans une douzaine de langues.
Elle est la marraine de l'opération nationale Premières Pages.

12h30

Déjeuner libre

14h00

Le bébé chef d'orchestre : écouter et être écouté dans les échanges parent-bébés.

Par Maya Gratier

Dans cette présentation, je décrirai le développement de la curiosité sociale et culturelle du bébé au cours de la première année de la vie. J'illustrerai, à partir des résultats de diverses études empiriques, la manière dont les bébés non seulement s'impliquent dans les échanges mais aussi les transforment et s'en approprient les styles.

Maya Gratier est professeur de psychologie de développement à l'université de Paris Ouest Nanterre La Défense et membre du laboratoire PACO (Psychologie des acquisitions et des interactions en contexte).

15h00

Gros plan sur la Seine-Maritime

Focus sur un territoire de Seine-Maritime qui depuis 2011 œuvre avec exemplarité à la rencontre des jeunes enfants et des familles avec le livre.

15h30

La petite musique des albums

Par Cécile Boulaire

L'album appartient à la "littérature" pour la jeunesse, mais il tisse des liens forts avec la culture orale de la petite enfance, qui est musique tout autant que poésie. Cette présentation invitera à découvrir la musicalité fondamentale de cette littérature en images pour les tout-petits.

Cécile Boulaire est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l'université François Rabelais (Tours). Ses travaux portent principalement sur l'histoire de l'édition pour l'enfance, et sur l'esthétique de l'album. Elle anime la revue Strenæ, Recherches sur les livres et objets culturels de l'enfance, et à titre personnel tient le blog https://album50.hypotheses.org/

16h30

Conclusion

Par Lire à Voix Haute Normandie et l'ARL

17h

Fin de la journée

 

 lieu

Médiathèque départementale de Seine-Maritime

35, rue de la Fontaine
36960 Notre-Dame-de-Bondeville

 

 


 

 Vendredi 3 mars 2017 - Évreux

9h00

Accueil du public

9h20

Ouverture

Par Jeanne-Marie Rendu, Conseillère pour le livre et la lecture, correspondante archives et langues de France à la Direction régionale des affaires culturelles de Normandie, Sébastien Lecornu, Président du Département de l'Eure et François Foutel, Président de l’ARL

9h30

L’enfant en quête de sens

Par Marie-Claire Bruley

Le bébé se montre chercheur de sens au plus tôt dans sa vie. C’est par son entrée dans le monde du langage et de la pensée, des premiers babils aux premiers questionnements, que cette mise en sens va prendre forme.
Les récits - berceuses, chansons, histoires lues, regardées, racontées - viennent amplifier encore le pouvoir des mots, et au cœur d'une expérience d’altérité, vont déployer chez l’enfant son espace intérieur et sa vie imaginaire.

Marie-Claire Bruley est psychologue et psychanalyste. Elle est notamment co-auteur de Au bonheur des comptines (Didier jeunesse), Enfantines et Berceuses et paroles pour appeler le sommeil (l’école des loisirs). Elle est également responsable de la collection « Passeurs d’histoires » chez Didier-Jeunesse.

10h30

Les acteurs associatifs, des partenaires légitimes pour la construction d’une politique territoriale « Livre et Petite enfance »

Par Corinne Do Nascimento

Lire avec les bébés ne se décrète pas. Depuis bientôt 20 ans, l’association Lire à Voix Haute Normandie mène des projets de prévention culturelle, en privilégiant la lecture individualisée d'albums jeunesse auprès des tout-petits et de leurs familles. Elle développe et accompagne toujours ces projets en partenariat avec les structures petite enfance ou du livre, du territoire. Formation des équipes, travail interdisciplinaire, accompagnement de terrain, suivi de projet, sont autant de leviers qui peuvent se décliner, à l’échelle d’un territoire, pour construire, durablement, des politiques et des actions cohérentes en termes de lecture auprès des tout-petits. L’association témoignera de son expérience et de l’évolution de sa réflexion.

Éducatrice de jeunes enfants, diplômée de l’Institut régional de formation aux fonctions éducatives (IRFFE) d’Amiens, Corinne Do Nascimento a rejoint l’association Lire à Voix Haute Normandie en 2015. Elle trouve un sens à sa pratique d’éducatrice dans cette manière, sensible, de s’adresser au tout-petit, dans cette façon, singulière, de l’accompagner dans la découverte des albums et des récits. Depuis 19 ans, l’association propose des lectures individualisées dans les différents lieux que fréquentent les enfants et leur famille, et accompagne la réflexion des professionnels du livre et de la petite enfance sur leurs pratiques.
Lectrice, formatrice et chargée de mission, elle s’emploie à étendre les activités de l’association sur le territoire rouennais en développant de nouveaux projets et partenariats.

11h

Pause / échanges

11h15

Quelle différence y a-t-il entre un livre, la peinture  et la purée ?

Par Patricia Riverti

Que cherche à faire un enfant lorsqu’il manipule la matière plastique ? Quelles énigmes essaie-t-il de résoudre ? L’enfant, comme l’artiste, est un chercheur acharné qui essaie de donner forme à des questions informulables. Les matières « plastiques », parce qu’elles sont sensibles, transformables, mais aussi résistantes, dures-molles, fragiles-solides, à tracer, effacer, déchirer… peuvent être un interlocuteur privilégié pour l'enfant qui met ses propres questions à l’épreuve, et conquiert un espace de liberté pour les explorer.

Patricia Riverti est psychopédagogue, psychologue et art-thérapeute. Elle est directrice de l’Atelier d'expression plastique Les Pinceaux - Centre de Formation à l’art-thérapie (ATEPP-CEFA) à Paris, et dirige la revue « Chantiers d’art-thérapie ». A conçu et animé pendant de longues années des ateliers d’expression ou d’art-thérapie auprès d’enfants.

12h30

Déjeuner libre

14h

Gros plan Eure

Par Laurena Martin, bibliothécaire jeunesse de la médiathèque de Louviers et un partenaire de la petite enfance.

 14h30

De temps en temps

Par Joëlle Turin, Nathalie Virnot et Sylvie Joufflineau

Qu’il coule ou s’échappe, qu’on le compte, le perde, le gagne ou le gaspille, qu’on le partage, qu’on en ait besoin ou trop, le temps est au cœur de toute vie et de bien des questionnements. Temps des échanges, de l’observation, de la formation, temps de lecture et temps du récit s’entrecroisent dans nos lectures partagées avec les jeunes enfants.

Nathalie Virnot est psychanalyste, lectrice et formatrice à l’association A.C.C.E.S. (Actions Culturelles Contre les Exclusions et les Ségrégations).

Joëlle Turin, après avoir été rédactrice en chef de Lectures Jeunes, responsable de la formation pour l’association Lecture jeunesse et responsable de la formation et des publications au sein de l’association A.C.C.E.S. jusqu’en 2005, est aujourd’hui formatrice, critique en littérature de jeunesse et membre du conseil d’administration de l’Agence quand  les livres relient. Elle participe à des colloques et collabore à des revues.

Sylvie Joufflineau est coordinatrice et  formatrice à l’association Lire à Voix Haute Normandie, à Dieppe (Seine-Maritime). Depuis 17 ans, l’association développe un travail de terrain, avec des lectures à voix haute à des enfants dans des lieux divers : salles d’attente PMI, centres de loisirs en milieu rural, terrains d’accueil des gens du voyage, hors les murs...

16h30

Conclusion

Par Léo Campagne-Alavoine, directrice de l'Agence quand les livres relient, et Dominique Panchèvre, directeur de l'ARL Haute-Normandie

17h

Fin de la journée

 

 lieu

Hôtel du Département

14, boulevard Georges Chauvin
27200 Évreux