Mardi 16 novembre 2021 – Toulouse (31)
09:00 → 16:00

Logo Premieres Pages petit

Journée interprofessionnelle organisée dans le cadre du dispositif Premières Pages par la Médiathèque départementale de Haute Garonne en collaboration avec des professionnels de l’action sociale départementale et en partenariat avec l'Agence quand les livres relient.

L’éveil artistique et culturel des tout petits est un enjeu majeur : favoriser la découverte du monde dans lequel ils vivent, leur permettre d’y intervenir, d’y poser des mots, d’y vivre des moments de plaisirs partagés avec des adultes bienveillants participent de leur développement, de leur devenir en tant qu’individus pensants et agissants (ou en tant qu’êtres humains), de la qualité de leurs relations aux autres, de leurs entrées dans un monde de mots, de connexions et de symboles.
C’est pourquoi, la médiathèque départementale de la Haute-Garonne développe depuis plusieurs années des collections, et propose aux acteurs de la lecture publique des animations et des formations autour de la petite enfance. Le département de la Haute-Garonne a ainsi obtenu depuis 2020 le label ministériel Premières Pages en soutien à ses projets en faveur de l’accès au livre et à l’éveil artistique et culturel des tout-petits.
La journée interprofessionnelle sur l’éveil artistique et culturel des tout-petits s’inscrit dans cette dynamique. Elle a été conçue en collaboration avec des professionnels de l’action sociale départementale et en partenariat avec l’Agence quand les livres relient, comme illustration de préoccupations partagées : faire avancer la cause des bébés, être appui auprès des parents, tisser des réseaux de solidarités visant le partage des savoirs et des savoirs faire.

Avec les interventions de Patrick Ben Soussan, pédopsychiatre, Édouard Manceau, auteur-illustrateur, François Duporge, comédien, Sophie Briffaut, metteuse en scène, Isabelle Agert, orthophoniste, Isabelle Hochart, Médiathèque départementale de l’Aveyron (sous réserve), Françoise Breton, éducatrice spécialisée, Carole Rhalies-Murat, directrice adjointe de la Médiathèque départementale de la Haute-Garonne.

Inscriptions à venir


 

8:30

09:00

09:15

Accueil

Introduction de la journée

« C’est chose tendre que la vie, et aisée à troubler » : ce que la littérature de jeunesse transmet de nous et du monde aux tout-petits

Que transmettons-nous à nos enfants ? Tout ce que nous respirons, mangeons et buvons, notre activité physique et notre stress non seulement ont un impact sur notre santé, mais peuvent également se répercuter sur la santé de nos futurs enfants, voire de nos petits-enfants. Cette transmission d'informations, qui concerne la mère comme le père, passe en particulier par un étonnant mécanisme de contrôle de l'expression des gènes, qui s’appelle l'épigénétique.
Nous savons assez communément que les parents transmettent à leurs enfants un ensemble de caractères « innés » - de la couleur de la peau et des yeux à certaines maladies par exemple. Ces informations, qui sont gravées dans le marbre de notre ADN, de nos chromosomes se transmettent par les gènes, d'une génération à l'autre. Mais, si toutes nos cellules contiennent les mêmes gènes, ces derniers ne s'expriment pas nécessairement : en effet, seul un assortiment de gènes font « entendre leur voix ». Depuis une trentaine d'années, on a pu montrer comment certaines marques épigénétiques parviennent à modifier l'activité des gènes, à leur dicter leur comportement.
La littérature de jeunesse serait-elle un de ces marqueurs épigénétiques ? Comment le savoir transmis par les livres peut-il constituer un outil de connaissance de l’Autre et de soi ? Pourquoi la littérature de jeunesse est-elle un véritable don de génération ?

Par Patrick Ben Soussan. Patrick Ben Soussan est pédopsychiatre. Il exerce à l'institut Paoli-Calmettes, Centre régional de lutte contre le cancer Provence-Alpes-Côte-d'Azur à Marseille, où il est responsable du département de psychologie clinique. Auteur de nombreux ouvrages sur la petite enfance, la parentalité, les livres et la culture, il a présidé l’Agence quand les livres relient de 2010 à 2012. Aux éditions érès, il est également directeur de trois collections : « 1001BB », « 1001 et + » et « L'ailleurs du corps », ainsi que de deux revues Spirale, la grande aventure de Monsieur Bébé et Cancers & psys.

10:45

11:00

Pause

 Création pour les tout-petits

Voilà près de trente ans qu’Edouard Manceau écrit pour les jeunes enfants et qu’il voyage beaucoup pour aller à leur rencontre à travers le monde. Tout en partageant des moments vécus dans son enfance ou au cours de ses multiples rencontres avec des petits lecteurs, il tisse des liens, et nous invite dans son petit laboratoire de créateur où il cultive son gout pour la transmission S’il fallait une phrase pour résumer sa pensée, ce serait celle de Pablo Picasso : « il faut toute une vie pour apprendre à dessiner comme un enfant ».
La compagnie Bachibouzouk crée des spectacles pour les tout petits en s’inspirant parfois d’albums. François Duporge et Sophie Briffaut viendront témoigner de leurs expériences créatrices entre exigence artistique et souci des spectateurs bébés.

Table ronde avec Édouard Manceau, auteur-illustrateur, François Duporge, comédien et Sophie Briffaut, metteuse en scène de la Cie Bachibouzouk. Avec la modération de Francesca Ciolfi, lectrice et coordinatrice de l’association (Z)oiseaux livres.

12:30

Pause déjeuner

Déambulation possible au travers des stands : édition Eres, librairie Tire-Lire, association (Z)oiseaux livres, créations de Nicole Vialard (association Entre vues et Inter lignes), présentation d’expositions et d’outils d’animation dédiés aux tout petits.

13:30

Que se transmet-il dans les moments de lecture partagée ?

Entre visible et invisible, en s'appuyant sur l’expérience clinique, il s'agira d'évoquer ce que fait advenir la lecture partagée, du côté de la langue, de la pensée et de la culture. Comment transporté par la voix, le livre d'images peut-il participer au développement d'un enfant ?

Par Isabelle Agert. Isabelle Agert est orthophoniste en pédopsychiatrie auprès des 0-6 ans et en cabinet libéral. Elle anime des ateliers d'écriture et es administratrice de l'Agence quand les livres relient.

14:15

Expérimentations : aller vers les tout petits et leurs parents

Il s’agira, au travers d’expériences de terrain, de projets ou de pratiques professionnelles du quotidien, d’explorer la question de « l’aller vers » les enfants et leurs parents, y compris ceux qui sont les plus éloignés de la culture du livre et de l’écrit.

Table ronde avec une bibliothécaire de la Médiathèque départementale de la Haute-Garonne, Isabelle Hochart, Médiathèque départementale de l’Aveyron (sous réserve), Françoise Breton, éducatrice spécialisée, ancienne référente de l’Aide sociale à l’enfance. Avec la modération Julie Bierling, chargée de projet à l’Agence quand les livres relient.

15:30

Synthèse de la journée

Par Carole Rhalies-Murat, directrice adjointe de la Médiathèque départementale de la Haute-Garonne.

16:00

Fin de la journée et déambulation possible au travers des stands

   

 


lieu
 

Médiathèque Départementale de la Haute-Garonne
611 Rue Buissonnière,
31670 Labège